Atelier blanc

Il y a 27 ans, je quittais Conflans Sainte Honorine pour la lumière de la Bourgogne et l’espace que m’offrait la plaine céréalière de Champlay, ma chambre de méditation comme souvent je l’ai nommée. La maison et les dépendances que j’ai investies au fil des années pour mener mes recherches sur la couleur lumière, sont devenues atelier blanc.

 

première donation

Dernièrement j’ai fait don à l’association ARPE de Cambrai de neuf de mes peintures. Dans mon cheminement, ces peintures se situent à une époque particulière dont je me souviens très bien : la couleur me faisait peur. Pour l’apprivoiser, j’ai fait de multiples essais sur de petits cartons et un jour, je me suis lancée. En voici deux :

Composition

Composition 1990
acrylique sur toile tendue sur structure de contreplaqué
71 x 71 x 4,5 cm

Composition

Composition 1990
acrylique sur toile tendue sur 4 éléments de
33 x 33 x 4,2 cm réunis par des vis

La suite, est une histoire de rencontres : André Le Bozec qui suit mon travail depuis des années me présente Jean-Pierre Roquet atteint du même virus. Un jour, Jean-Pierre me parle à demi-mot de son engagement dans une association cambrésienne... Je cherche à en savoir un peu plus et visite avec lui un des établissements d’accueil pour ces nombreuses personnes en déshérence totale. Là, je découvre que tous les espaces communs sont habités d’œuvres d’artistes. Pas des posters ni de reproductions, non, de vraies œuvres...

Aujourd’hui, le nouveau directeur est Samuël Rudewicz. Je l’ai rencontré et ai visité avec André et Jean-Pierre, tous les lieux disséminés dans Cambrai. Je lui laisse la parole :

...Au nom de l’ensemble des membres du conseil d’administration, des équipes de professionnels mais aussi des usagers… La présence de vos travaux dans notre quotidien donne un éclairage singulier mais nécessaire sur l’accomplissement de nos missions. Pour nous qui travaillons chaque jour à accompagner l’humain vers une condition meilleure, je ne peux m’empêcher de penser à cette phrase de Kandinsky : « La peinture est un art, et l’art dans son ensemble n’est pas une création sans but qui s’écoule dans le vide. C’est une puissance dont le but doit être de développer et d’améliorer l’âme humaine ».

Le 3 février 2020 à Cambrai dans un des espaces de l’association ARPE
© madé

Le 3 février 2020 à Cambrai dans un des espaces de l’association ARPE

madé
atelier blanc, Champlay
8 mars 2020

Conventions de dépôt d'oeuvres avec le fonds régional d'art contemporain de Bourgogne Dijon

J’ai le bonheur de vous faire part que plusieurs de mes oeuvres sont enregistrées dans les Réserves du FRAC Bourgogne, 41 rue des Ateliers à Dijon.

En effet, deux conventions de dépôt d’oeuvres ont été signées suite à ma proposition de faire un don conséquent à cette structure qui fut la première, en 1997, à faire entrer dans les Collections Publiques de France, une de mes oeuvres : Structile.

La première convention a été signée pour Grand triangle blanc avec nappe torse, oeuvre quasi inséparable de Structile, tant leurs raisons d’être sont significatives dans le cheminement de mes recherches. Ces deux oeuvres ont fait partie de la très belle exposition La première ligne est toujours horizontale organisée par le FRAC Bourgogne aux Bains du Nord à Dijon, fin 2019.

La deuxième convention, pour un ensemble 53 oeuvres dont voici quelques photos :

Grande corne rouge

Grande corne rouge 1994
acrylique sur mdf
longueur 205 cm, épaisseur 11 cm

Triptyque blanc

Triptyque blanc 1992-1995
acrylique sur mdf
19,7 x 142 x 3 cm

Variation sur le blanc

Variation sur le blanc 1999-2010
acrylique sur mdf
4 séries de cinq modules dissociables
22 x 44 épaisseurs variables chaque

Boîtes à lumière

Boîtes à lumière 2004
acrylique sur mdf
102 x 75 x 33 cm chaque

Autoportrait pendu

Autoportrait pendu diptyque 2009
pigments secs
acrylique sur mdf
18 x 57 x 1,8 cm
suspension fil de pêche inox