Toutes les œuvres présentées dans ce portfolio sont peintes avec de la peinture acrylique sur mdf (aggloméré de particules de bois) sauf mention particulière.

Structile
© Marianne Montely-Caron

carrés blancs, série des carrés de lumière
1996 / 1997
44 x 44 x 1,9 cm chaque
atelier de l'artiste

Carré blanc
© Pierre Platier

losange blanc
1997
75 x 75 x 3,6 cm
Musée du Touquet-Paris-Plage, donation André Le Bozec 2016

Ses couleurs vibrent d'une spiritualité toujours charnelle. Ce sont les blancs qui marquent surtout, où flottent des esprits de couleurs. Blanc de neige transpercé par la terre : non le blanc absolu du flocon suspendu, mais un blanc qui vient à notre monde et ne nous glace pas. Une blancheur qui s'est incarnée, pourrait-on dire.

Patrick Autréaux
madé ou l’art de la synecdoque. Galerie Intérieur, 2005

bipan triptyque
© Caroline Pinault

bipan triptyque
2000
65 x 68 x 1,8 cm
collection particulière

bipan diptyque et détail
© madé

bipan diptyque et détail
© Caroline Pinault

bipan diptyque et détail
2000
22 x 182 x 1,8 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

madé a la tranquille simplicité du mouvement de ses œuvres et de leur débordement mural et pictural.

Daniel Van de Velde/devande
madé/tessiture/teinte/texture, Centre d'art de l'Yonne 2006

pan-aile
© madé

pan-aile
© madé

pan-aile
2001
verre, pastel, inox
54 x 54 x 0,8 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

il y a un format nécessaire et suffisant pour envahir tout l'espace mental.

Claire Legrand
madé ou la couleur funambule, Galerie Intérieur Lille 2005

pli rouge
© madé

pli rouge
2008
1° essai avec pigments secs
80,8 x 21,5 x 1,9 cm
collection particulière

losanges
© Caroline Pinault

losanges
2009-2010, triptyque
série les inattendues
40,5 x 153 x 1,9 cm
acrylique et pigments secs sur mdf
atelier de l'artiste

J’ai pensé à la mystérieuse présence des œuvres de Blinky Palermo, qui n’ont pourtant rien à voir. Et pourtant… Il me semble que les objets de madé ont cette même fragilité, cette manière de se tenir juste au bord. Ce n’est presque rien, au sens où la quête n’est pas la perfection, mais quelque chose advient par cette présence.

Claire Legrand
madé ou la couleur funambule, Galerie Intérieur Lille 2005

grande fente noire
© Caroline Pinault

grande fente noire
© madé

grande fente noire
2009
acrylique et pigments secs
194,7 x 15,5 x 14 cm
collection particulière

terre nuit profonde
© madé

terre nuit profonde
© madé

terre nuit profonde
2009 / 2010
acrylique et pigments secs, altuglas poli
201 x 19,5 x 11 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

variations sur le blanc
© Dominique Labaune

variations sur le blanc
1999 / 2010
5 modules verticaux
44 x 176 x 9 cm
atelier de l’artiste et FRAC Bourgogne, Dijon/FR

variations sur le blanc
© madé

variations sur le blanc
1999 / 2010
5 modules horizontaux
44 x 264 x 9 cm
atelier de l’artiste et FRAC Bourgogne, Dijon/FR

sur le mur n°1
© madé

sur le mur n°1
© madé

sur le mur n°1
2008 / 2010
70 x 574 x 1,9 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

madé traite parfois la couleur comme un paradoxe ou une surprise. Devant ses œuvres colorées, la réaction première serait d'énoncer la couleur, comme on dit annoncer la couleur !
Or madé semble employer la monochromie pour parcourir et mettre en valeur toutes les nuances de la couleur, toutes les matière de la peinture, ses rapport à la forme, au support, aux lieux d'accrochage…..

Bernard Guibert
2014

BLANC SUR BLANC
© Dominique Labaune

BLANC SUR BLANC
© madé

vues d'ensemble
exposition BLANC SUR BLANC
Tanlay 2010

sur le mur n°2
© madé

sur le mur n°2
© Dominique Labaune

sur le mur n°2
2010
170 x 282 x 1,9 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

La peinture de madé n'a d'autre objectif que d'exalter la lumière. Forme et couleur se soumettent à l'écriture silencieuse de la lumière, la plus impalpable qui soit. madé s'abrutit à ne pas lui faire obstacle : lissage, aplat, ponçage répété, glacis, sans touche, geste nié, la lumière bondit, rebondit, vit, partout.

Stéphanie Le Follic-Hadida
BLANC SUR BLANC « entre pareil et presque ». 2010

sur le mur n° 4
© Alexandra Bellamy

sur le mur n° 4
2011 / 2012
70 x 135,5 x 1,9 cm
atelier de l'artiste

duo blanc et pascarrées
© Gilles Puech

duo blanc
1996
186 x 22 x 20 cm
collection particulière

pascarrées
2011/2013
33 x 36 x 1,9 cm chaque
collection particulière

Petits volumes sur étagère verticale
© Caroline Pinault

Petits volumes sur étagère verticale
2000-2012
23,2 x 278 x 10,9 cm
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

Petits volumes sur étagère verticale
© Caroline Pinault

vues de l’atelier blanc

les cailloux
© Caroline Pinault

les cailloux
2011/2014
acrylique et papier japonais sculpté
75 x 75 x 2 cm chaque
collection particulière et atelier de l'artiste
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

Rien que du blanc à songer
© Alexandra Bellamy

Rien que du blanc à songer
© Alexandra Bellamy

Rien que du blanc à songer...*
2013/2014
série
quatuor 2/2
70 x 148 x 1,9 cm
collections particulières

*Phrase d'Arthur Rimbaud dans une de ses lettres adressée à sa famille.

Rien que du blanc à songer
© madé

Rien que du blanc à songer...*
2014
série
triptyque blanc/rose
34 x 90,7 x 1,9 cm
collection particulière

Rien que du blanc à songer
© madé

Rien que du blanc à songer...*
2014
série
diptyque blanc/rose
32,2 x 62,6 x 1,9 cm
collection particulière

La Barque
© Caroline Pinault

La Barque
2013/2014
série
18 x 199,7 x 0,8 cm chaque
pigments secs
FRAC Bourgogne, Dijon/FR

La Barque
© Caroline Pinault

La Barque
2013/2014
série
18 x 22 x 1,9 cm
pigments secs
collections particulières et atelier de l'artiste

boîtes à lumière 2014
© madé

boîtes à lumière
2014
série de 3 x 3 boîtes de couleurs différentes
31 x 40 x 14 cm
collections particulières

les photons voyageurs
© madé

les photons voyageurs
© Thomas Deschamps

les photons voyageurs
2014/2015
porcelaine et engobe coloré
oeuvre monumentale réalisée en binôme avec le céramiste Jean-Marc Fondimare
86 volumes sur 11 socles 80 x 80 x 40 cm en mdf
collections particulières et atelier de l’artiste

Devant la lumière on ne peut que balbutier ; la lumière a toujours raison.

madé
OBJECTIF TERRE, p.40
18° Biennale internationale de Céramique de Châteauroux
Musée/Hôtel Bertrand, Châteauroux Métropole.

trois points de suspension
© madé

trois points de suspension
2015
œuvre réalisée avec Jean-Marc Fondimare
porcelaine, engobe coloré
collections particulières
série numérotée de 1 à 12 + 3 HC
série épuisée

une forme
© madé

une forme
2017
triptyque réalisé avec Jean-Marc Fondimare
porcelaine, engobe coloré
16 x 26 x 10 cm
série numérotée de 1 à 12
collections particulières et ateliers des artistes

LE CUBE
© Éric Hibelot

LE CUBE
© Geneviève Curel

LE CUBE
© Geneviève Curel

LE CUBE
© Éric Hibelot

LE CUBE
2017
série réalisée avec Jean-Marc Fondimare
porcelaine, 8 éléments numérotés, 16 x 23 x 20 cm
peinture 5 éléments numérotés, acrylique sur mdf, 32 x 32 x 0,8cm
collections particulières et FRAC Bourgogne, Dijon/FR
série épuisée

On lit aussi les intervalles comme des micro-ruptures sonores, à la manière d’une musique sérielle, sans nuire au silence. La rupture dans le rythme formel et coloré induit l’énergie et sacralise le silence.

Stéphanie Le Follic-Hadida
Dr. en histoire de l’art
BLANC SUR BLANC « entre pareil et presque ». 2010

sur le mur n°5
© madé

sur le mur n°5
2016/2019
duo n° 3/7
55 x 58 x 1,9 cm
acrylique sur mdf
collections particulières, atelier de l’artiste et FRAC Bourgogne, Dijon/FR

écume
© madé

écume
2016/2018
série de 13
20 x 80 x 1,9 cm
acrylique sur mdf
collections particulières, atelier de l’artiste et FRAC Bourgogne, Dijon/FR


© Nina Gaubicher

Cube 2
2017-2021
réalisé avec Jean-Marc Fondimare
série numérotée de 1 à 9 + 2 hors commerce
23 x 30 x 30 cm
porcelaine et engobe coloré
acrylique sur plateau de mdf
roulement à bille en aluminium
collections privées et ateliers des artistes

Les premiers gris de madé
© madé

Les premiers gris de madé
© madé

Les premiers gris de madé
2021
série de 3
46,5 x 46,5 x 1cm
acrylique sur mdf
atelier de l’artiste

pochette
© madé

couleurs des feuilles de soie
© madé

pochette
2022
beau papier gris
pastels bois
20 x 19 cm

Les gris de madé
© madé

Les gris de madé
n°1 gris tout-doux et n°2 gris printanier
2022
série de 9
n°1 et n°2
44 x 44 x 1,8 cm
acrylique sur mdf
aimant au dos
atelier de l’artiste

pochette et cahier
© madé

pochette et cahier
© madé

pochette et cahier
© madé

pochette
2022
beau papier gris
pastels bois
20 x 19 cm

cahier
2022
papiers de soie
couverture papier 120gr
18,5 x 18 cm

Gris vagabond
© madé

Gris vagabond
2022
polyptyque de 4 éléments
acrylique sur mdf
19 x 19 x 1,8 cm chaque
aimant au dos
atelier de l’artiste

pochettes et cahiers
© madé

pochettes
2022
beau papier gris
pastel bois
10 x 10 cm

cahiers
papier de soie
couverture papier 120gr
9,5 x 9 cm

n°3/9 gris ténébreux

n°3/9 gris ténébreux
2022
44 x 44 x 1,8 cm
acrylique sur mdf
aimant au dos
atelier de l’artiste

n° 4/9 gris rebelle

n° 4/9 gris rebelle
2022
44 x 44 x 1,8 cm
acrylique sur mdf
aimant au dos
atelier de l’artiste

… [ Un remuement ténu passe à la surface des peintures, de l’une à l’autre , un peu au-dessus de la matière, par-dessus son onctuosité, ses jeux de glacis et de transparences. Une vibration éparse de couleurs que l’on devine à travers les gris, que l’on perd de vue pour les retrouver ailleurs et différents. Rien que la vibration de la lumière, presque immobile, et au milieu de son champ, infinie.]…

Anne-Marie Zucchelli
poétesse

à la recherche des gris
© Marie-Laure Wallon

à la recherche des gris
© madé

à la recherche des gris
2024
acrylique sur feuilles de papier de soie